C’est mon côté 22


A l’heure où tout tourne autour du ballon rond, je m’endors du côté droit du lit. Côté qui m’est totalement inhabituel dans un lieu tout aussi inhabituel.

Et si tout était une question de côté.

« Les réveils nocturnes ou comment choisir le bon côté du lit… Je dors donc je suis #duboncôté ! #TeamHibou »

Le côté ne se choisit pas, il se révèle lui même au fil du temps.

Dans chaque situation, chaque choix de vie, il y a les bons et les mauvais côtés. Je retiens souvent les bons, disons plutôt que je cherche le positif dans chaque décision ou faits qui se présentent, peut être par peur de la déception, du regret… ou… pardon, je ferai de l’auto psychanalyse un autre jour.

balancoireDonc le/les côté(s) sont omniprésents. Ce qui les concerne peut être habituel, drôle, choquant, vieillissant, dérangeant…

Prenons des exemples concrets :

Le côté devenu cliché : comme dans une certaine publicité plus tout à fait au goût du jour dont « Till the Cat » s’insurge (ici).

Le côté d’un point de vue homme/femme : L’infidélité des hommes vue (et décryptée) par une femme dans cet article … ou comment faire bondir une tripotée de nanas un samedi soir sur twitter 😉

Le côté mode : Le string latéral dont les photos fleurissent sur la toile… porté à droite ou à gauche selon la tendance. Dites-moi, en toute franchise : qui a eu ça pour la fête des pères aujourd’hui ?

Les côtés numérotés : Côté pair ou impair… là où stationner devient interdit une partie du mois. Le côté dicte sa loi.

Il y a aussi, ce côté, qui « capillairement » parlant, se rebelle, celui qui jamais ne tombera comme nous le souhaitons, qui va rebiquer au moindre changement climatique et sur lequel tous les matins nous nous acharnons dans l’unique espoir de le dompter.

Coiffure rasée

La solution ??
Source photo : http://www.headband.fr

 

Celui qui proche de la perfection, bien sous tous rapports n’a que des bons côtés.

Et puis, vient ce bas côté sur lequel nous laissons parfois nos convictions, nos valeurs, nos principes car la vie est faite de concessions, de compromis…

Je passerais volontairement sur le côté politique de la chose, pas de ça ici.

Enfin, il y a ceux et celles, qui, en grand(e)s indécis(es), n’arrivent jamais à choisir un camp, restent neutres, ou tel un mouvement perpétuel passent d’un côté à l’autre sans jamais s’arrêter. Peut être fais-je partie de ceux-ci parfois… « je retourne ma veste… toujours du bon côté. »

mouvement perpetuel

Source photo : http://www.wikistrike.com

Bref, chacun voit son côté à sa porte et les œufs n’en seront que bien gardés…

La Crevette dort à gauche mais évite les extrêmes, attention à la chute !


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

22 commentaires sur “C’est mon côté