Les dents 2


Je pense qu’il est temps de dédier un article aux dents !
Déjà parce que Petite Crevette est en plein de « dents » (wah notez le jeux de mot…) et aussi parce que ça va me libérer. Allez je déballe.

Nous laisserons de côté le dédoublage des gencives qui n’en est pas moins inintéressant.

Ces dents, que l’on nommera ratounes ou quenottes (sudistes VS nordistes), vont nous mener la vie dure. CES fameuses dents vont avoir bon dos pour les mois et années à venir.
– Elle est ronchon : ce doit être les dents…
– Elle a des selles molles, d’une odeur a faire fuir les putois : maudites dents…
– Rhumes, otites, angines voir bronchiolites : il y aura toujours au moins une personne qui vous regardera d’un air compatissant en disant « ah… les dents ».

Fesses rouges et compagnie vont accompagner Petite Crevette dans ces douloureuses périodes.

Nous sommes aujourd’hui, il est MINUIT UNE, oui car à 23h59 nous étions encore hier mais là ça y est nous passons du côté obscure de la nuit. Petite crevette a sans doute mal aux dents, des pleurs nous parviennent du fin fond de la maison… (oui enfin environ 8 mètres en fait)… J’essaie de me lever… Papa Crevette a déjà eu son « taf » de levés (allez je l’avoue ici mais chut, faut pas trop le dire, je crois bien que c’est lui qui se lève le plus souvent…).
Me voilà dans la salle de bain (Petite Crevette dans les bras), les yeux mi-clos j’essaie de chercher un remède,… LE remède.

Oui enfin, c’est vite dit car la pharmacie s’est transformée en champ de bataille où se côtoient et s’entrechoquent mille et une « potions magiques » censées soulager les maux liés aux poussées dentaires (comme ils disent) : granules, baume, huiles essentielles, dosettes homéopathiques, paracétamol ou plus radical ibuprofène… c’est la jungle.
Je commence tout doux… allez une dosette pour la Crevette. Mais à cette heure ci, cerveau en veille… j’avais oublié l’effet dosette.

Et là où il aurait du se passer ça:

Dents

J’ai eu droit à ça :

Une pluie de gouttelettes homéopathiques s’abat sur moi. Petite Crevette n’appréciant pas du tout ce qui ressemble de près ou de loin a de l’eau s’amuse à recracher le liquide au visage de celui ou celle qui a osé le lui administrer… #vengeance !

Pas du tout préparée à subir un nouvel échec, je regarde Petite Crevette et essaie de réfléchir à un plan B… massage, froid, paracétamol…
Je me retourne…

Le miroir me revoie l’image de mon visage fatigué à côté duquel Petite Crevette est en train de… QUOI ? !… non ce n’est pas possible, je rêve debout… Elle rigole ! Oui un sourire illumine son visage. Oui, à minuit passé Mademoiselle se fend la poire…

Les dents ???… ah ça…
nous ne le saurons jamais.

Une nuit qui finalement, ressemble à tant d’autres…

 


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 commentaires sur “Les dents