Se cultiver grâce à Internet 5


Internet est une source intarissable pour se cultiver. Je ne pense pas trop m’avancer en disant que tout, vraiment tout, se trouve sur le Net (le meilleur comme le pire).

En ce qui concerne la culture, des milliers de sites sont dédiés à toutes formes de culture (histoire, art, musique, géographie, technologie, sciences…).

SeCultiverInternet

De la date de naissance de Jésus Christ à la couleur du cheval blanc d’Henri IV, le Net vous dit tout. Il vous confirme ou vous infirme vos certitudes, vos doutes.

Tout commence, en général, par une recherche via notre moteur de recherche favori. Une fois les quelques mots déposés par vos soins dans le joli rectangle bleu, vous voilà transportés dans une jungle de suggestions, et ce par une simple pression sur la touche entrée (ou par un clic sur « rechercher » pour les puristes de la souris).

Il vous faudra alors ouvrir plusieurs pages parmi celles proposées, (que vous choisirez pour la pertinence de leur description) afin de trouver le ou les sites qui vous conviennent le mieux pour vous documenter.

Là où avant, il vous aurait fallu une quantité infinie d’encyclopédies pour répondre à vos questions ou vous documenter, ce que vous cherchez est maintenant à porté de clic, visible instantanément grâce à Internet.

Le piège principal de cette façon de se cultiver est de se contenter d’une seule source de données. Je pense qu’il est important (et nécessaire) de regrouper les informations en navigant de sites en sites afin de se constituer une information complète et la plus fiable possible sur un sujet donné.

De nombreux sites vous proposent un accès gratuit à des bases de connaissances. Je vous liste mes favoris :

http://www.wikipedia.org/

http://www.culture.fr/

http://www.apple.com/fr/itunes/ et http://www.deezer.com/pour ce qui concerne la musique.

http://savoir.neopodia.com/ (que j’ai découvert en rédigeant cet article).

Il y a aussi très souvent la possibilité de s’inscrire sur les sites que vous affectionnez afin de recevoir les fameuses newsletters. A utiliser avec parcimonie pour ne pas crouler sous une avalanche de mails. De plus, trop d’informations, tue l’information.

Au final, il n’y a pas de meilleure façon de se cultiver que celle que vous aurez choisie. Mais je tends à penser que si vous êtes en train de me lire, c’est qu’Internet a pris une grande place dans votre vie culturelle 😉

ArticlepubliéSobusygirls


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

5 commentaires sur “Se cultiver grâce à Internet