Ce que je suis, ce que je ne suis pas… 4


Le blog a eu 4 ans le 15 juillet 2017. Comme ça, sans prévenir, sans crier gare, discrètement, presque secrètement. Pourtant il vit toujours. Des gens atterrissent encore chaque jour sur une des pages..

Oh pas une quantité astronomique de pèlerins égarés dans le tréfonds de la toile. Mais une poignée de curieux (comme je les aime) lisent mes lignes, mes mots, mes histoires. Ca me plait. C’est pourquoi je vais continuer. Certainement moins assidument. Certainement différemment, mais continuer.

Le fait de savoir cet espace là, ouvert, quand je le souhaite, me rassure.

Que s’est-il passé en quatre ans de temps ?  Que se passe t’il aujourd’hui ? Quelles sont les nouvelles ?

J’ai changé.

Qui ne change pas ? Le temps nous façonne tous.

« J’ai changé » me dis-je en écho à cette phrase que mes proches m’ont lancé « Tu as changé… »

Trois mots auxquels je réponds par l’interrogative : « Comment ça ? En mieux ou pas ? »

« Tu es plus épanouie… » « tu es une fleur qui s’ouvre… » me répond-on.

La trentaine ? La vie ? L’expérience ?

Je ne saurais dire quel chemin j’ai emprunté pour en arriver là. Quelle route amène à l’épanouissement. Disons plutôt que j’accueille (du moins j’essaie) les émotions différemment.

Elles sont plus fortes, plus agréables, plus douloureuses parfois.

J’apprends. A lâcher prise, à profiter de l’instant. J’échoue parfois dans l’apprentissage mais il parait que « tout est possible à qui rêve, ose, travaille et n’abandonne jamais ».

Xavier Dolan

Je peux donc dire aujourd’hui que je suis :

    • Celle qui AIME. Parce qu’au final, si nous ne disons pas ou nous ne montrons aux personnes qui comptent, combien nous les aimons, elles ne peuvent pas forcément le deviner. C’est con hein ? Mais c’est la réalité.
    • Celle qui a (un peu plus) CONFIANCE… en elle, aux autres. Parce que dans les deux sens, c’est important. Se faire confiance est un grand pas vers le bonheur mais faire confiance aux personnes à qui nous pouvons l’accorder (notre confiance) rend la vie beaucoup plus légère et belle.
    • Celle qui PROFITE de la vie et de l’instant présent. « CARPE DIEM ». Ce n’est pas toujours facile, notamment quand la fatigue est là… mais j’y parviens de plus en plus souvent.
    • Celle qui OSE ! J’ai envie de quelque chose. Dans la mesure du possible je le fais. La preuve : J’ai sauté en parachute, il y a un mois. Un des plus beaux et intense moment de ma vie. A cet instant là, plus rien ne compte, plus aucune pensée ne parasite l’esprit.
    • Celle qui DOUTE toujours un peu parfois… le gémeaux qui sommeille en moi n’est jamais bien loin quand il s’agit de choisir ou de prendre une décision. Chassez le naturel…

Le petit + a été de pouvoir le faire accompagnée d’une amie qui déchire ! (Alex si tu me lis <3)

Parachute

« On ne vit qu’une fois, et si on si prend bien, c’est largement suffisant »

 

Ce que je ne suis pas :

  • Celle qui REGRETTE. A quoi bon ? Je pars du principe que quand nous faisons quelque chose c’est que nous en avons envie. Pourquoi le regretter ensuite ? La finalité, les conséquences ne sont pas celles attendues ? Et bien d’accord. Et alors ? Qu’en aurait-il été si nous n’avions rien fait ?
  • Celle qui se DESESPERE. Il ne sert à rien de s’enfermer dans un cercle vicieux. Préférons le cercle vertueux ! Oui nous pouvons parfois nous sentir découragés par certaines situations. Je le suis parfois. Mais face au découragement, employons l’énergie à retrouver le sourire. Après la pluie…
  • Un « Héros » 🎶
  • Celle qui ABANDONNE. « Je n’arriverai jamais à jouer ce morceau au piano… » Et bien si ! J’y arriverai. Je ne sais pas quand, mais au fur et à mesure, les notes s’assemblent et finiront par être audibles.

Piano

 

Merci à tout ceux qui contribuent à faire de cette vie ce qu’elle est. Ils y sont pour beaucoup dans ce que je suis aujourd’hui.

Merci aux « VIP » avec qui je partage des instants inoubliables : Les amies, les vraies Célia, Aurél, Dorothée, Alex, Sylvie – Les 4 follasses LN, Alex, L et Isa – Les intergénérationnels des repas/débats – Ma co secrétaire badiste…

Merci à toutes les oreilles amies du moment qui m’écoutent sans juger (elles se reconnaitront).

Merci aux « papis mamies » qui sont toujours là quand nous avons besoin.

Merci aux Crevettes L. et J. sans qui la vie paraitrait bien fade.

Merci à celui qui 15 ans après résiste encore à ma folie…


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

4 commentaires sur “Ce que je suis, ce que je ne suis pas…