Tic, tac, toc… 3


C’est en lisant le billet des Idées de Lauréa que je me suis souvenue que j’avais, un jour, commencé à lister mes petites manies.

Qu’on se le dise, nous avons tous des tics, tacs, tocs. Bon, certains plus que d’autres. Je n’échappe pas à la règle et vais donc vous livrer le (presque) inavouable… un peu comme un jeudi confession… mais bon sang ! Nous sommes jeudi en plus. Que la vie est bien faite !

 

1. Je mange mes stylos. Plus précisément le bouchon arrière de mes stylos. Nous sommes deux à le faire au bureau.

Petit anecdote : je perds (ou on me pique) régulièrement mon stylo noir, un stylo PILOT V-Ball 0.7*… Un jour je questionne mes collègues : « Vous ne m’auriez pas pris mon stylo noir par hasard » et là un me répond : « ah si… je suis en train de le mâchonner »… no comment.

2.  J’appuis frénétiquement sur la touche CA de ma calculatrice. Ce toc a été découvert par un nouveau venu dans mon bureau. Je suis à un poste où j’utilise souvent la calculatrice (une calculatrice CASIO** électrique), elle se trouve à portée directe de ma main droite et régulièrement je tapote la touche remise à zéro de l’appareil. Je ne vois aucune explication rationnelle à ce TOC affreux et bruyant.

3. Je me frotte le nez. Que ce soit en réfléchissant, quand je suis contrariée ou quand je suis concentrée… je me frotte le côté droit du nez…. mais à l’instant, on me dit dans l’assistance (une personne qui me connait très bien), que c’est également le front que je me frotte dans ces moments là.

4. Je laisse entrouvert avec une ouverture calculée au millimètre près la porte de notre chambre. Pourquoi ? Ben si on te le demande…

5. Je me frotte les mains énergiquement quand je suis excitée (contente). Ce tic nerveux amuse beaucoup les Crevettes qui me demandent à chaque fois : « Pourquoi tu es contente là, maman ? »

6. Je chante à tue tête seule dans ma voiture en allant ou en rentrant du boulot (sas de décompression ^^). Ce moment m’appartient. J’ai conscience que je peux passer pour une tarée aux yeux de ceux qui m’observent mais à vrai dire je m’en moque. Cela me procure tellement de liberté !

7. Je commence toujours à faire la bise du côté gauche. Il parait que ça dépend du nombre de bises ou des régions… Moi ça me perturbe si on commence à droite, c’est pour ça que je le considère comme un toc. Et ici c’est trois bises ou rien.

Vous commencez d’où vous ?

8. Je dis beaucoup « du coup ». Souvent à tord et à travers, du coup ça peut énerver… du coup.

9. Je vérifie 2 fois mon réveil : Un simulateur d’aube avec des petits oiseaux qui chantent (un Philips)***… je vérifie donc l’heure de la douce sonnerie le soir : deux fois, pas une, pas trois. Juste deux fois. Vérification faite, j’éteint et je me couche du côté gauche et sur le côté gauche****

10. Je me lève trop vite… Du coup ça tourne, du coup je râle, du coup faut pas me parler… du coup… se référer au point 8.

 

POINT BONUS… : J’utilise beaucoup trop les points de suspensions …

 

* Oui ça a son importance.

** Tu t’en moques hein ? Oui ? Ben elle fait un chouette bruit quand même la touche CA.

*** Et NON ! Promis, ce billet n’est même pas sponso

**** Et NON, aucune opinion politique non plus dans ce billet.


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

3 commentaires sur “Tic, tac, toc…

  • Porte

    J’adore cette article!
    Je suis bourrée de tics tacs tocs que je ne peux expliquer… en voici quelques uns.. tu vas rire…
    – le soir lorsque je mets mon réveil je tape 16 fois sur les boutons (pas 3 pas 6 oui oui 16 fois…) si on me parle ou me dérange je dois recommencer….
    -je ne peux pas rouler en voiture si le son de la radio est 1 chiffre impair. .. je rectifie même quand c pas moi qui conduis!
    – je ne peux m’empêcher de remettre les chaussures dans le bon sens… gauche droite. .. si elles sont par terre droite gauche. …c’est plus fort que moi!

    je ne peux pas expliquer depuis quand et comment cela est venu …c comme ça. ..