Le jour où… 1


Le jour où…

          … tu as mis ton réveil à 6h30, qu’il a merveilleusement bien fonctionné et que, une fois bien réveillée, lavée, maquillée, caféinée… tu as entendu ce silence au dehors signifiant que l’on est dimanche. #TripleBuse

          … assise à ton bureau, tu sens « une boule » à ta cheville. Apeurée, tu agites alors frénétiquement tes jambes  et là « ô ! rreur » tu découvres une chaussette « morte » échouée à tes pieds. D’où qu’elle sort celle-là ? #Outch #LaRamasserDiscrètement

          … tu as laissé ton réveil (et oui encore, c’est redondant les histoires de réveil chez moi…ça m’angoisse) alors que nous étions le 14 juillet, en vacances chez papi et mamie et que tu as malencontreusement oublié ton portable (car oui c’est lui qui te sert de réveil), dans la chambre de Grande Crevette, qui a eu la plus belle des surprises à entendre cette mélodie pourrie  toute douce à 6h30 pétante. #MerciLesParents

          … tu découvres que ta fille sait se brosser les dents seule mais que jusqu’à présent elle te faisait croire que, NON elle ne savait pas tenir une brosse à dent sans repeindre la salle de bain de dentifrice. #MaligneLaCrevette.

          … tu as découvert des tracés rectilignes ROUGE sur le canapé noir et blanc et que la Crevette répond à ta réprimande : « Ça ne se voit pas maman voyons, c’est de la même couleur que le canapé ». #Daltonienne ?

… Je stop là, mais la liste est longue.

Toute situation déjà vécue n’est que pure coïncidence…


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commentaire sur “Le jour où…

  • Rol

    Encore si ce n’est qu’une chaussette qui dépasse en bas du pantalon sous le bureau, on s’en sort pas si mal, ça pourrait être pire : genre à la machine à café avec les collègues autour…