Vacances en Vendée #VacancesDeCrevettes 8


Cette été, c’est en Vendée que les Crevettes ont posé leurs valises pour une bonne semaine, très exactement à Saint-Hilaire-de-Riez.

Petite et Grande Crevette n’aimant pas trop la route – oh secours les « c’est quand qu’on arrive, en secondes hein pas en heures ou en minutes » (de Grande Crevette), les « on va où ? » (de Petite Crevette) et les « j’ai mal au ventre » – nous avons fait une halte-hôtel à l’aller et au retour à Guéret, environ à mi-chemin (et quelques bornes) entre notre point de départ et d’arrivée. Ce fut l’occasion d’essayer de perdre notre progéniture dans ce labyrinthe géant… en vain.

Labyrinthe à GuéretLe concept est très intéressant en famille. L’entrée nous mène au centre du labyrinthe où seulement 2 chemins sur 7 mènent à la sortie. A différentes intersections il y a un numéro correspondant à une question sur le questionnaire choisi au préalable (il y en a pour les très jeunes enfants 2-3 ans, pour un peu plus grands et différentes catégories pour les adultes). On peut donc apprendre que la Creuse comporte plus de 120 000 habitants (et oui quand même) et que l’animal souhaitant dévorer le petit chaperon Rouge est un hibou (réponse de Petite Crevette…)

Bref, malgré les élucubrations de Petite Crevette, nous avons réussi à trouver la sortie avant le coucher du soleil. Après une nuit à l’hôtel à 4 dans la même chambre, c’est la tête dans le pâté frais et reposés que nous avons repris la route, direction la Vendée.

Notre choix d’hébergement s’est porté sur la location d’un Mobil-Home en camping avec piscine et proche des plages pour la semaine. C’était sans compter le fait que Petite Crevette allait avoir une peur bleue de l’océan et de ses gigantesques vagues (hum hum, tout est une question de perception)… avec modération donc, les plages.

Notre première journée a été consacrée à la découverte de l’océan, aux courses, installation et location de deux vélos + carriole pour 7 jours.

L’avantage de la Vendée en vélo, par rapport à la Haute Loire c’est c’est… c’est que

1. C’est PLAT
2. Le département possède des pistes cyclables très agréables.

L’inconvénient : il faut « tirer » la carriole mais ça, c’était le job de Papa Crevette…

veloFamille


Le lendemain, nous avions prévu notre journée au Puy du Fou. Aoûtistes obligent, nous avons du affronter un fort ralentissement (pour ne pas dire bouchon) à l’approche du parc. Le truc « cool » c’est que nous avions pris nos billets avant, via le site – en même temps que les réservations pour le resto du midi et soir. A l’arrivée à l’entrée du parc, il ne nous restait qu’à passer au guichet pour récupérer les « tickets » repas… et zou, immersion totale dans le passé dès le franchissement du portique d’entrée.

Nous avons mangé le midi au « Bistrot » du bourg 1900. Je recommande vraiment ce restaurant. Le repas est très bon, il y a une chouette ambiance (costumes et musique). Petit plus : un ticket pour le carrousel est offert avec chaque menu enfant.

Une fois nos ventres bien remplis, en avant pour l’aventure sous un soleil de plomb mais dans une atmosphère magique.

Dans l’ordre, nous avons faits les spectacles suivants : Le Secret de la LanceLe Bal des Oiseaux FantômesLe Signe du TriompheLes Grandes Eaux. Nous nous sommes limités à cela car nous n’avions qu’une journée sur place et que les minis Crevettes sont encore un peu petites pour profiter pleinement de tous les spectacles (rapport avec le fait que Grande Crevette a peur du feu et de la musique qui tremble). Le soir c’est au « Rendez Vous des Ventres Faims » que nous avons mangé. Beaucoup de monde et repas très moyen. Peut être que la fatigue de la journée n’a pas aidé à l’appréciation du lieu…

La journée au Puy Du Fou en photos :

Arene Puy Du Fou Bal Des Oiseaux Fantomes Course De Char Puy Du Fou Puy du fou

Ce parc vaut vraiment le détour et nous y retournerons quand les filles seront plus grandes pour profiter de tous les spectacles et surtout de la Cinéscénie (spectacle du soir).


La suite du séjour a été consacrée à la plage et découverte de la Vendée. Au programme, balade le long de la corniche vendéenne à Saint Hilaire de Riez, visite pédagogique des « Marais Salants de la Vie », repos, piscine… les paysages sont indescriptibles par des mots alors je vous les laisse découvrir en photo.

Accroche Corniche Vendeenne Crabe pince Escargots Marais Salant Marais salants Noirmoutier Ocean horizon Ocean Saint Hilaire ocean Petite Crevette Phare Saint Hilaire Phare

Mouette


Mais qu’auraient été des vacances vendéennes sans une excursion sur la belle île de Noirmoutier ? D’autant que c’était l’occasion de rencontrer ‘pour de vrai’ Anne et sa chouette famille. Merci de nous avoir fait découvrir un bout de l’île le matin et de nous avoir conseillé le restaurant « Le p’tit Noirmout » où nous nous sommes régalés le midi. Je le recommande vivement si vous passez sur l’île (attention il est préférable de réserver).

En bons touristes, nous avons choisi l’excursion d’1h – les villages Anciens Vieil et Madeleine- en petit train l’après midi (ce qui a permis à Petite Crevette de faire la sieste sur les genoux de son papa). Et bien, quelle agréable surprise ! La guide également chauffeur du « TGVN » (Train à grande vitesse de Noirmoutier) était drôle et naturelle à souhait. Bravo madame. Authenticité et explications captivantes étaient au rendez vous.

Nous avions rejoint l’île de Noirmoutier le matin par le pont (pour cause de marée haute) et en sommes partis le soir par le passage du Gois qui nous a offert son spectacle magique à marée basse.

Noirmoutier en photo :

Cimetiere Bateaux Noirmoutier Encre Noirmoutier Le Gois Noirmoutier Le Gois Noirmoutier Ocean Le Gois Passage du Gois Vieux Noirmoutier


Pour terminer, nous avions la chance de passer près de la région des marais poitevins sur la route du retour. Alors, banco. Le soleil étant encore au rendez vous, les Crevettes ont rejoint une barque à l’embarcadère de l’Abbaye de Maillezais pour 1h au coeur des paisibles canaux qui constituent les marais poitevins.

Lotus Marais Poitevins Abaye Marais Poitevins

En conclusion, nous avons eu la chance d’avoir un magnifique temps lors de ce séjour et la Vendée, nous y retournerons, c’est certain.

Les anecdotes :

– Petite Crevette nous demandait environ 48 fois par jour « On va où ?« .
– Nous constatons encore la présence de sable et coquillage au fond des poches.
– Les Crevettes maitrisent le cri de la mouette à la perfection.
– Photo bonus ICI

*Vous pouvez cliquer sur les photos pour les voir en taille originale.


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

8 commentaires sur “Vacances en Vendée #VacancesDeCrevettes